Filière EOPN

Acronyme pour «Elève Officier du Personnel Navigant». Parcours de sélection et de formation qui est suivi pour devenir officier sous contrat de l’Armée de l’Air. Après 3 ans de formation, les candidats retenus sont engagés pour 8 ans, renouvelables jusqu’à 20 années de service aérien.

Les sélections

Pour accéder à la sélection, il faut déposer un dossier dans un des bureaux de recrutement de l’Armée de l’Air en satisfaisant aux conditions suivantes :

  • Être âgé de plus de 17 ans et moins de 22 ans ;
  • Être titulaire d’un baccalauréat général ou technologique ;
  • Être apte médicalement aux épreuves de la sélection : course, tractions, natation.

Vous serez ensuite convoqué au Centre de Sélection de l’Armée de l’Air (CSAA) à Tours (à partir de l’automne 2012 suite au déménagement depuis la Base Aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge). Les sélections étant organisées toutes les semaines (40 semaines par an), la convocation suit rapidement le dépôt de la candidature.

Lors de la semaine de sélection, vous serez évalués sur de nombreuses épreuves, pour la plupart éliminatoires :

  • Lundi matin : test du palonnier (maintenir une cabine en équilibre et viser des repères lumineux) ;
  • Lundi après-midi : tests psychotechniques (calcul mental, lecture de cartes, d’instruments et de tables, orientation spatiale). Départ des éliminés (environ 50%) ;
  • Mardi matin : passage du SECPIL, où il faut gérer plusieurs paramètres à l’intérieur d’une cabine de simulation : palonniers, manche, calcul mental. Départ des éliminés (environ 50% des restants) ;
  • Mardi après-midi : test d’anglais sous-forme de QCM, avec des questions allant du programme de 6eme jusqu’au niveau anglais courant ;
  • Mercredi matin : épreuve de groupe où les candidats restants doivent résoudre un problème et présenter leur solution au jury dans un temps imparti ;
  • Mercredi après-midi : sport avec tractions, et course suivant le protocole Luc-Léger ;
  • Jeudi : entretien de motivation avec deux pilotes puis avec un psychologue.

Pour ceux qui réussissent la sélection, il faut attendre la commission (réunie deux fois par an) qui évaluera les dossiers et établira la liste des admis.

Après une visite médicale extrêmement poussée, vous rejoindrez l’École de l’Air pour 3 années de formation de pilote.

Comment se préparer aux sélections EOPN ?

Pour réussir aux sélections EOPN, il convient de se préparer à certaines épreuves. Pas besoin de chercher à s’entrainer aux tests psychotechniques, ils sont conçus pour que l’entrainement d’influe pas sur le score. De même, impossible de s’entrainer au SECPIL qui utilise une machine particulière.

Par contre, il est utile de réviser les bases du calcul pour réussir les problèmes mathématiques : produits en croix, calculs de vitesse, résolution de systèmes simples d’équations, divisions de nombres à virgule.

Il est aussi possible de s’entrainer aux épreuves sportives, en téléchargeant le protocole audio du Luc-Léger, et en faisant des tractions en pronation.

Le plus important cependant, est de se préparer aux entretiens. Il va falloir monter que vous êtes motivés par le métier de pilote et par la vie militaire. Des connaissances aéronautiques sont un vrai plus lors de ces sélections, alors renseignez-vous sur le pilotage, sur les avions et les missions de l’Armée de l’Air, sur les conflits ou l’arme aérienne intervient…

Glossaire Aéronautique

Recherche alphabétique:
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z _
© 2012 Captain Janse S.A.R.L. / Tous droits réservés.